Archive dans novembre 2015

Soirée débat au CHMB : la loi LEONETTI de 2005 à 2015

Le 24 novembre dernier le Comité de Lutte contre la Douleur du Centre Hospitalier des Marches de Bretagne (CHMB) organisait une soirée débat sur le thème de la loi LEONETTI, animée par le Docteur Vincent MOREL, médecin de l’unité soins palliatifs du CHU de Rennes.

80 professionnels de santé hospitaliers et libéraux ont participé à cette rencontre.

80 participants à la soirée débat

A l’occasion des 10 ans de la loi LEONETTI, les participants ont pu échanger sur le projet de loi qui vise à renforcer les droits des patients en ouvrant la porte à une sédation « profonde et continue » jusqu’au décès, pour les malades en phase terminale. L’objectif est de permettre d’atteindre une altération totale de la conscience afin de prévenir toute souffrance, y compris celle de « se voir mourir ». Il s’agit selon Jean LEONETTI d’avoir le droit de « dormir avant de mourir, pour ne pas souffrir ».

Les directives anticipées, jusque-là « prises en compte » par le corps médical, pourront, si la loi est adoptée, s’imposer pour toute décision d’investigation, d’intervention ou de traitement, sauf en cas d’urgence vitale.

Aujourd’hui très peu de personnes ont rédigé leurs directives anticipées, par méconnaissance la plupart du temps. C’est la raison pour laquelle le CHMB s’est inscrit dans une démarche de formation de ses professionnels, afin qu’ils soient en mesure d’expliquer aux usagers l’importance de ce document.

Dépistage du diabète

Le 12 novembre 2015, la Résidence Les Acacias accueillait à Saint-Georges-de-Reintembault des volontaires au test de dépistage gratuit du diabète et des insuffisances rénales.

86 personnes de 15 à 80 ans ont fait le déplacement, contre 70 lors de la précédente campagne.

Grâce à une bonne communication sur l’action de l’association des insuffisants rénaux en association avec le Centre Hospitalier des Marches de Bretagne, 3 personnes diabétiques ont pu être dépistées.

Les résidents des Acacias font leur cinéma

Grâce à une subvention accordée conjointement par l’ARS Bretagne et la DRAC dans le cadre d’un appel à projet « Culture et Santé », la Résidence Les Acacias et le collège Julien MAUNOIR travaillent conjointement à l’élaboration d’un film.

Encadrés par une équipe de professionnels pluridisciplinaires, les résidents et collégiens réalisent un court métrage et participent à chacune des étapes :

  1. Les cinéastes amateurs bénéficient d’une initiation aux techniques du cinéma (tournage, montage, prises de sons et de vue).
  2. Ecriture du scénario.
  3. Réalisation du court métrage.

Ce film sera diffusé au cinéma d’arts et d’essais Julien MAUNOIR, à Saint-Georges-de-Reintembault, en juin 2016.

Cinéma