Archive dans décembre 2016

Tranches de vie d’agriculteurs

Le CETE 35 est une association de 520 agriculteurs d’Ille-et-Vilaine, qui organise leur formation continue. C’est dans ce cadre qu’un groupe s’est formé afin de réfléchir à l’optimisation des conditions de travail dans les fermes de chaque participant.

Chrystèle GARNIER, photographe rennaise habituée aux reportages en milieu industriel les a suivi et a croqué des instants de vie. Elle a choisi le noir et blanc, pour le côté dramatique de certaines photos. L’idée d’en faire une exposition est venue ensuite : elle va tourner sur les communes des cinq ou six agriculteurs qui ont participé à l’aventure (dont Pascal POMMEREUL, éleveur laitier à Saint-Brice).

Pour le maire Louis DUBREIL, « il est important de travailler en groupe, particulièrement dans ce milieu où la solitude peut devenir un danger ».

Aux Hameaux, on a fait provisions d’objets de Noël

Mercredi, les Hameaux du Coglais organisaient leur marché de Noël. Les résidents mettaient en vente les objets créés avec Au Fil du temps, l’association d’animation de la maison de retraite.

Des centaines de visiteurs sont venus faire leurs emplettes au marché de Noël proposé par les résidents des Hameaux du Coglais. Un nombre important de résidents issus de huit établissements alentour, souvent accompagnés de leur famille, s’étaient déplacés pour l’occasion. Ce qui est nouveau en revanche, c’est le nombre de personnes de l’extérieur : 350 visiteurs. Un succès « monstre » selon Jacques MOREL, animateur et président de l’association Au Fil du temps, « à tel point qu’on s’est vite retrouvé en rupture de stock de pommé ».

Une succession de stands foisonnant d’objets de décoration en tout genre, spécialement confectionnés par les résidents : confitures ou chocolats faits maison, livres, etc. Bref, à quelques semaines de Noël, l’endroit était idéal pour dénicher une belle surprise à offrir, au son des deux accordéonistes, Laurent MAUPILLE et Joëlle GILBERT, du bagad Ralou de Fougères.

Cette jouréne a permis de récolter plus de 1 000 € de bénéfice au profit de l’association Au Fil du temps. De quoi « développer des projets supplémentaires pour le début d’année, tels que les sorties au restaurant très appréciées des résidents » se réjouit Jacques MOREL.