Archive dans juillet 2015

Convention cadre entre le CHMB et le CHF

L’accès à des soins, peut-être plus difficile à 50 km d’une grande agglomération : la démographie médicale peu favorable peut allonger les délais de consultation, et il n’est pas aisé d’identifier la compétence requise et de s’organiser pour y accéder. Or, la mise en œuvre de collaborations structurées est un enjeu pour la qualité de la prise en charge des patients, par l’identification de filières claires, graduées et la possibilité d’une prise en soins de proximité en maintenant les exigences de qualité et de sécurité des soins.

 

Conscients de ces enjeux, le Centre Hospitalier des Marches de Bretagne et le Centre Hospitalier de Fougères souhaitent donner une nouvelle dimension à leur partenariat afin d’assurer aux habitants du Pays de Fougères, d’Antrain et de St-Brice-en-Coglès un parcours de soins plus fluide, incluant qualité et sécurité, quelle que soit la pathologie.

 

Cette volonté commune se traduit aujourd’hui par la signature d’une convention cadre entre les établissements.

 

Une convention cadre pour coordonner et graduer le parcours de soins du patient

 

Quel que soit le point d’entrée du patient dans les établissements, ceux-ci s’engagent à tout mettre en œuvre pour lui assurer le bon niveau de prise en charge. La réflexion commune doit permettre d’améliorer l’orientation des patients et de garantir un parcours de soins optimisé. Il s’agit de privilégier une logique de proximité quand cela est possible, tout en organisant les transferts ou les relais en fonction des pathologies et de la criticité des cas.

 

L’objectif est donc de mieux répondre aux besoins de santé de la population, tout en soutenant à la fois l’activité des deux établissements dans une logique de parcours du patient. Cette collaboration se traduit par l’organisation de consultations spécialisées, des prises en charges coordonnées et des échanges d’expériences dans les domaines suivants :

  • Les activités de soins communes, pouvant aboutir à des interventions croisées des professionnels médicaux et soignants, à l’harmonisation des pratiques ou encore au développement partagé d’évaluation des pratiques professionnelles, d’enseignement et de formations.
  • La filière gériatrique.
  • Les soins palliatifs.
  • La prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC).
  • Les urgences.
  • Les spécialités médicales, telles que la cardiologie ou la chirurgie orthopédique.
  • La biologie.
  • L’imagerie.
  • La pharmacie.

Mais aussi dans l’ensemble des activités transversales relatives à la démarche éthique, la santé au travail, l’hygiène, la gestion de la qualité et des risques et les activités dites support (administratives, techniques et logistiques).

Exposition d’art aux Hameaux du Coglais

Jeudi 9 juillet, Madame BETTLER, Directrice du Centre Hospitalier des Marches de Bretagne, inaugure une nouvelle exposition de peinture sur le thème de la danse aux Hameaux du Coglais. A destination des usagers et de leurs familles, mais aussi de tous les habitants, cette exposition est l’occasion d’ouvrir l’établissement sur l’art et de privilégier le lieu de vie sur le lieu de soins.

L’objectif du Centre Hospitalier des Marches de Bretagne est de favoriser à la fois la sortie des usagers à l’extérieur, et l’accueil de la cité à l’intérieur. Ainsi, l’établissement accueille lors de l’office religieux hebdomadaire 80 à 100 personnes venant la plupart de l’extérieur. La salle de spectacle est quant à elle régulièrement occupée par des associations de chants et de théâtre qui viennent y répéter. La culture est donc présente et accessible aux usagers et leurs familles, et partagée avec les habitants.

C’est cette même motivation qui est à l’origine de l’inauguration de l’exposition « Dance with me » aux Hameaux du Coglais, dont Léa UBERTINI en est l’auteur. Depuis longtemps passionnée par le dessin et la peinture, cette jeune artiste avait pourtant commencé par des études de droit. 4 ans pendant lesquels elle a suivi en parallèle des cours du soir de dessin à la Villa Thiole à Nice, avant de s’y consacrer entièrement pour suivre une formation d’illustration à l’école Saint-Luc à Liège, en Belgique.

La marque de fabrique de Léa UBERTINI est une peinture brute et expressive, qui joue sur la perception des couleurs, des matières et des mouvements : « Je veux que ma peinture donne envie de bouger ». A travers ses toiles, un travail particulier est mené sur l’anatomie humaine, les mouvements du corps et les expressions du visage. Cette invitation à la danse saura sans nul doute stimuler les perceptions sensorielles de son public.

Cette exposition est ouverte sur entrée libre aux Hameaux du Coglais du 09.07 jusqu’au 15.09.2015.